L'invité de Yannick Urrien

Patrick Roussel raconte l’histoire de la Brière dans « Germain de Brière »

Patrick Roussel habite en Brière et il a déjà signé plusieurs livres sur l’histoire de son territoire et de la presqu’île. Son dernier roman revient sur l’histoire de Germain de Brière, qu’il avait publiée en 2002. La première fiction traitait de la période allant de 1919 à 1938. Cette fois-ci, il nous fait partager le quotidien d’une famille briéronne entre 1938 et 1962. Il s’agit d’une fiction, mais aussi d’un roman historique, puisque tous les événements évoqués se sont réellement produits : « J’intègre des personnages fictifs dans des éléments historiques : par exemple, je fais référence au bombardement de Saint-Nazaire le 28 février 1943, j’évoque les luttes ouvrières au chantier de Saint-Nazaire en 1955 et en 1956, mais aussi la guerre d’Algérie et la construction du paquebot France ». Patrick Roussel revient sur la guerre d’Algérie : « C’était un traumatisme important pour toute une génération de garçons qui sont partis et qui ne savaient pas forcément ce qu’ils allaient faire là-bas… Je raconte l’histoire d’un jeune qui part pour la première fois de sa vie. Il traverse la France, il prend le bateau à Marseille, il vit cela au départ comme une aventure. Mais il se retrouve en pleine montagne, au cœur de l’Algérie, et il découvre que ce n’était pas qu’une aventure, car les combats étaient difficiles ». Or, Patrick Roussel s’inspire de faits réels : « Le 14 juillet, un monsieur va être décoré de la Légion d’honneur, c’est quelqu’un qui a vraiment souffert. Il a 80 ans et il m’a dit qu’il était encore réveillé en pleine nuit par ses souvenirs de la guerre d’Algérie… » Dans ses différents ouvrages, l’écrivain et historien s’attache à défendre l’image « fermée » de la Brière, qui est encore trop répandue : « Je me bats contre cette image car, quand on étudie l’histoire des Briérons, on s’aperçoit qu’ils ont accueilli des réfugiés qui venaient de Verdun pendant la Première Guerre mondiale. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, beaucoup de Nazairiens sont venus se réfugier en Brière et toutes les familles ont reçu des réfugiés de Saint-Nazaire. Cela montre ce côté accueillant des Briérons, contrairement à ce que l’on peut laisser parfois entendre… » Notons que cette histoire de Patrick Roussel sera mise en scène lors d’un spectacle son et lumière qui sera présenté samedi 29 juillet à Saint-Lyphard dans le cadre de la manifestation « Les Nuits du Marais ».

Patrick Roussel sur Kernews

« Germain de Brière. Les Glorieux » de Patrick Roussel est publié aux Éditions Noires Terres.

Valider